Revue de presse L'Atelier du Pommier, Saint Clair sur Epte. (en cours de compilation)

(Articles  parus sur l'activité de l'atelier du Pommier, des plus récents, en haut de cette page, aux plus anciens, en bas.)

 

 L’Impartial jeudi 17 mai 2012 page 34

Article Impartial Jeudi 17 mai 2012 "La Normandie au bout du pinceau"

Etrépagny
LES THILLIERS-EN-VEXIN > EXPOSITION A LA FERME DERLY
La Normandie au bout du pinceau
Etrépagny
LES THILLIERS-EN-VEXIN > EXPOSITION A LA FERME DERLY
La Normandie au bout du pinceau

Les bons produits du terroir et les peintures normandes font désormais bon ménage, à la Ferme Derly des Thilliers-en-Vexin. Depuis la semaine dernière en effet le magasin, situé en bordure de la route de paris, accueille en effet 150 tableaux consacrés à la Normandie, dont une impressionnante série de vaches réalisée avec talent par Marie-Solange Dubreucq. A ses côtés une trentaine d’artistes, tous élèves de Pierre Marcel et son Atelier du Pommier basé à Saint Clair sur Epte.

Normands, Picards ou franciliens, ils nous dévoilent la Normandie à travers des œuvres de fort belle facture, tous plus originales les unes que les autres. Les vaches et les pommes y côtoient l’histoire, celle de nos ancêtres les Vikings notamment, les paysages, les reproductions de blasons, etc. De même les techniques employées sont diversifiées, acrylique, huile ou aquarelles mettant en valeur le travail de chacun des artistes présents. Marie Solange Dubreucq, pour sa part, avoue n’en privilégier aucune et les utilise toutes, en fonction de ses envies du moment.

Le vernissage de l’exposition s’est déroulé mardi 8 mai (2012), en présence de quelques élus du secteur, parmi lesquels Pierre Beaufils, conseiller général maire d’Etrépagny, Emmanuel Hyest et James Blouin. L’occasion pour Pascal Derly, le maître des lieux, de féliciter les artistes et de se réjouir d’une initiative qui ne restera pas sans lendemain. De fait, si l’exposition de tient officiellement jusqu’au 17 mai, la boutique Derly accueillera désormais en permanence des œuvres réalisées par les élèves de Pierre Marcel. « Nous les renouvellerons régulièrement » assure l’artiste, dont les propres toiles compètent cette belle exposition.  


Légendes des photos :
Photo 1 –
Mardi 8 mai, à l'heure du vernissage de l'exposition.
Photo 2 –
Marie Solange Dubreucq et ses vaches
 

L'Echo Le régional, hebdomadaire du Val d'Oise  L’Echo, Le Régional, N°3276 jeudi 15 décembre 2011 page 3

Les temps forts de cette semaine : Des médailles pour les acteurs du Land Art Vikings en Vexin (L'Echo, Le régional jeudi 15 septembre 2011, page 3)

 

Les temps forts cette semaine

Théméricourt
Des médailles pour
les acteurs du Land
Art Vikings en Vexin

P. 35

L'Echo Le régional, hebdomadaire du Val d'Oise  L’Echo, Le Régional, N°3276 jeudi 15 décembre 2011 page 35

Théméricourt Des médailles pour les acteurs du Land Art Vikings en Vexin C'est avec grande gratitude que des élus du Vexin ont mis à l'honneur artistes et bénévoles du grand projet Land Art Vikings en Vexin... (L'Echo, Le régional jeudi 15 septembre 2011, page 35)

Le Vexin

THEMERICOURT

Des médailles pour les acteurs du Land Art Vikings en Vexin

C'est avec grande gratitude que des élus du Vexin ont mis à l'honneur artistes et bénévoles du grand projet Land Art Vikings en Vexin

C'est à la maison du Parc à Théméricourt que Nathalie Forest, maire de Saint-Clair-sur-Epte, a remis des médailles du 1 100e anniversaire du traité de Saint-Clair aux acteurs du projet Land Art Vikings en Vexin, lancé par l'atelier du Pommier et son animateur, le peintre Pierre Marcel.

Démarche historique
Sur un parcours de 27 km en bordure de la départementale 14 des dizaines et des dizaines de gros ballots de paille de 350 kg avaient été habillés des couleurs Vikings, juste après la moisson. Artistes, habitants, agriculteurs, élus et sponsors se sont unis dans une démarche historique et citoyenne, réunissant les trois Vexin : français, normand et picard. Le PNR souhaite s’impliquer dans une nouvelle politique culturelle en aidant les manifestations de ce genre. La première action de la commission de Jean-Claude Rault sera de lancer un diagnostic culturel. Jean-Pierre Béquet représentait le Parc naturel régional du Vexin français, en tant que premier vice-président et Claudine Guillemin, l’association de l’atelier du Pommier dont elle est la présidente.
Un grand merci aux sponsors et en particulier à la Caisse locale du Crédit Agricole de Magny en Vexin.

Légende de la 1e photo : Nathalie Forest, le maire de Saint-Clair-sur-Epte, Jean-Pierre Béquet, vice-président de PNR et bien d’autres élus encore, ont mis à l’honneur les initiateurs du grand projet artistique.
Légende de la 2e photo :
Chapeau l’artiste
C’est en grande partie à Gérald, le photographe de Gisors (42, rue de Vienne), que l’on doit ces magnifiques photos sur le Land Art Vikings qui ont été exposées à la maison du Parc à Théméricourt.

(Reportage de  R.D.)

 L’Impartial jeudi 1ier décembre 2011 page 44

 Légendes des photos :
Photo 1 –
Les balles de paille avaient revêtu un habit viking.
Photo 2 –
La mise en place de l’exposition champêtre avait été toute une aventure.

Article rédigé par Fabien Massin.

Jeudi 1er décembre 2011 – L’IMPARTIAL

GISORS

DES THILLIERS A GUIRY  >  APRES L’EXPOSITION ESTIVALE

Les balles de pailles immortalisées

Vendredi 9 décembre une exposition consacrée au « land art viking » sera inaugurée au château de Théméricourt (Val d’Oise), siège du parc naturel du Vexin Français. Des photos du mur de Bordeaux-Saint-Clair (Château sur Epte) seront également présentées.

Cet évènement s’était installé le long de la route départementale 6014. Là, de drôles de balles de paille revêtues de draps aux couleurs vikings, évoquant les fameux drakkars, avaient été installées.

Une initiative de l’association « le pommier », emmenée par l’artiste Pierre Marcel (Guerny), qui avait voulu prendre part au 1 100e anniversaire normand de manière originale. L’exposition en plein champ – le land art faisant écho au street art urbain – avait intrigué les automobilistes. Pas moins de 12 000 visites/jour …

L’exposition de clichés des fameuses balles clôt officiellement l’évènement, dans un esprit
interrégional.

Au cœur du Vexin français, des agriculteurs, artistes, bénévoles, sponsors (banques, Crédit Agricole, parc Aventure land, communes) et élus de deux départements se rencontreront.

 

 

 (Capture écran)  Site internet du Parc naturel régional Vexin français, agenda culturel   http://www.pnr-vexin-francais.fr/fr/agenda/agenda-detaille/bdd/agenda_id/51 

Capture écran Site internet du Parc naturel régional Vexin français, agenda culturel Exposition "Land Art viking"Exposition "Land Art Viking"

Du 6 décembre 2011 au 15 décembre 2011 - Maison du Parc

Cette exposition de photographies et peintures présentée à la Maison du Parc du 5 au 15 décembre 2011 clôture le projet "Land Art Viking" mis en oeuvre par l’Atelier du Pommier (Saint-Clair-sur-Epte).

Lors de la période des moissons et jusqu’en novembre, aux abords de la RN14, à hauteur de plusieurs villages, les promeneurs et conducteurs ont pu remarquer ces étonnants ballots de paille colorés en bande de tissus aux couleurs Vikings. Ce projet a su rassembler de nombreuses personnes : artistes, habitants, agriculteurs, élus et sponsors autour d’une démarche historique, artistique et citoyenne.
Le territoire du Vexin français est par tradition une terre d’accueil d’artistes. Fort de cet héritage, le Parc naturel régional conforte sa volonté de soutenir des initiatives locales.

 

 

Reportage télévision FR3 août 2011FR3 page onglet vidéo "L'art est dans les champs dans le Vexin "Août 2011
 

 

Eure : ballots de paille en "land art"

Plusieurs agriculteurs du Vexin, aux confins de l'Eure et du Val d'Oise ont accepté que leurs champs soient utilisés pour une oeuvre contemporaine.
Du land art. Les rouleaux de paille issus des moissons sont habillés de tissus aux couleurs de la Normandie, pour ses 1100 ans

 

FR3 page onglet vidéo Land Art Vexin, ballots de paille colorés, anniversaire 911 2011 traité de paix Saint Clair sur Epte, création de la Normandie.

 

 

 L’Impartial jeudi 8 septembre 2011

 
 Gisors – Impartial Jeudi 8 septembre 2011

AUTHEVERNES  > AVEC LE PAYS DU VEXIN NORMAND

Les Normands fêtent leur anniversaire.

"...En prélude, l’artiste Pierre Marcel a livré quelques explications, concernant les balles de paille, ornées aux couleurs vikings, déposées le long de la départementale 6014. L’exposition grandeur nature de l’association – L’atelier du pommier – en a en effet intrigué plus d’un...."

Du haut de mon donjon

Vu à la télé

Les balles de paille disposées le long de la route départementale 6014 entre Guiry et les Thilliers – œuvre de l’association l’Atelier du Pommier – ont fait parler d’elles. A la télé, le reportage réalisé par France3 Haute-Normandie a même été repris dans la version nationale de la chaîne.

 

 

 Le Démocrate Vernonnais, mercredi 24 août 2011, page 27

 Le Démocrate Vernonnais. Hebdomadaire normand, page 27

ECOS

Château-sur-Epte

Quand les cultures deviennent art éphémère

Mettre de la couleur dans le monde agricole en portant des éléments agricoles au rang d’œuvre d’art, tel est le credo de l’artiste Pierre Marcel.

Pierre marcel est un artiste de l’art éphémère ou pas. Il aime à se qualifier d’artiste Normand et Francilien. Il a souhaité marquer à sa manière les 1100 ans de la création de la Normandie. Il a donc installé des étoffes de tissus autour de ballots de paille dans des champs qui se trouvent aux abords de la N14, route qui va de Paris à Rouen. ‘’Je fais un travail sur le pont symbolique entre la Normandie et l’Ile de France’’, explique l’artiste. La perspective que voient les automobilistes est surprenante, colorée et plus d’un s’arrête un court instant ou un plus long moment pour contempler ce qui surprend voire dérange, mais ne laisse en aucun cas indifférent. ‘’Je voulais mettre de la couleur dans cette Normandie et installer les toiles sur les ballots de paille. Ils sont si précieux, jolis et donnent de la couleur aux paysages. J’ai choisi les couleurs de la Normandie, mais pas uniquement. Je voulais donner de la bonne humeur à notre région. J’ai aussi invité des groupes de jeunes qui sont venus marcher dans la chaume et parler aux agriculteurs. Ces jeunes étaient environ une centaine. Les agriculteurs ont accepté le land art’’, explique Pierre Marcel.

Cette Initiative artistique de Pierre marcel et de ses amis de l’association de l’Atelier du Pommier a eu pour objectif de célébrer joyeusement la création de la Normandie, d’entretenir des relations positives et amicales avec le monde agricole local et de donner à la fonction d’artiste une valeur sympathique auprès du public. Une réussite !

Légendes
Photo 1 "Les ballots aux couleurs de La Normandie
Photo 2 "Un champ oû les ballots sont mis à l'honneur"

 

   L’Echo le Régional Vendredi 12 août 2011

 

L’Echo le Régional Vendredi 12 août 2011

VEXIN
Saint-Clair-sur-Epte

Le Vexin aux couleurs vikings

Manifestation contemporaine : des ballots de paille ont été habillés de tissus rayés. Une idée originale et éphémère pour un retour dans le passé lointain.

Dans le cadre de la célébration du mille centième anniversaire du traité de paix entre les Vikings et les Francs et en cette période de moissons, les champs ont été mis aux couleurs des explorateurs nordiques et de la Caisse régionale de Crédit agricole de Magny-en-Vexin.

C’est ainsi que trois mille mètres de tissus ont habillé les gros ballots de paille, le long de la D14, entre Buhy et les Thilliers-en-Vexin, réunissant ainsi l’Ile-de-France et la Normandie. La Caisse régionale du Crédit Agricole a sponsorisé cette action d’art contemporain mettant en valeur notre monde agricole vexinois.

Aventure Land et la commune de Saint-Clair-sur-Epte participaient aussi à cette manifestation d’envergure, animée par le peintre Pierre Marcel et son atelier du Pommier. Il a été aide dans ce travail par Romain et de nombreux bénévoles, les agriculteurs, brefs tout le monde à mis la main … à la paille !

Robert Démard

Légende photo 2 : Pas moins de trois mille mètres de tissus habillent les ballots de paille.

 

 

  L'Impartial jeudi 11 Août 2011 page 39

L’impartial jeudi 14 août 211 page 39

DES THILLIERS A GUIRY

UNE EXPOSITION GRANDEUR NATURE … ET EPHEMERE. Les jours passent et la fin du ‘’Land-art Viking’’ approche. Profitez de ce mois d’août pour aller vous promener du côté de la route départementale 6014. Vous y verrez de drôles de balles de paille revêtues de draps aux couleurs Vikings, évoquant les fameux drakkars. Une initiative de l’association ‘’Le pommier’’, qui a voulu prendre part au 1100e anniversaire d’une manière originale.

 

 L'Impartial 4 août 2011 page 1 et page 41

L’impartial 4 août 2011 page 1
LES THILLIERS/GUIRY
1100 ANS DE LA NORMANDIE.
Les balles de paille aux couleurs ‘’Vikings’’.

et page 41 :

DES THILLIERS-EN-VEXIN à GUIRY > DURANT DEUX SEMAINES LE LONG DE LA D 6014

Les festivités, autour de 1100e anniversaire du traité de Saint-Clair-sur-Epte, prennent un tour inattendu. Durant deux semaines, des balles de paille, situées sur les champs le long de la départementale 6014, seront habillées aux couleurs ‘’Vikings’’.

Drôle de moisson cette année, du côté des Thilliers-en-Vexin/Authevernes. Si comme partout, les champs de céréales pullulent de balles de paille, dans ce coin du Vexin elles revêtent des habits colorés, intrigants … mais qui cadrent avec l’actualité.

En pleine nature
L’initiative en revient à l’association artistique ‘’Atelier du Pommier’’ (Guerny), qui a lancé un évènement baptisé ‘’Land art’’. Comprendre ‘’Art des campagnes’’, le pendant rural du ‘’street art’’, l’art de la rue. Cette exposition de plein air s’inscrit dans le cadre des festivités, autour du 1100e anniversaire qui marque traditionnellement la naissance de la Normandie. Ainsi, les balles de paille sont ornées de tenues aux couleurs ‘’Vikings’’, rappelant les voiles des fameux Drakkar. Le lieu choisi ne doit rien au hasard. A la fois sur un axe très fréquenté –donc particulièrement visible – et traversant l’ancienne frontière séparant la Normandie des Francs, puis du Royaume de France, à deux pas de Saint-Clair-sur-Epte, aujourd’hui entre Eure, Oise et Val-d’Oise.

Effet de surprise
‘’Nous pensons à cet évènement depuis longtemps, rapporte l’artiste Pierre Marcel, à l’origine de cette initiative peu banale. Nous avions déjà fait des premiers essais l’an passé, dans l’optique de l’anniversaire du traité. Notre but est d’interpeller les gens qui passent par là. D’ailleurs nous n’avons pas communiqué à ce sujet jusqu’à présent. L’effet recherché est vraiment la surprise et l’interrogation. Aux curieux, ensuite, de faire le lien entre cet aspect visuel étonnant et les voiles Drakkars’.

Tous aux champs
La préparation fut minutieuse, démarrant par la confection – en atelier – de bandes colorées. Il a ensuite fallut démarcher les propriétaires des champs visés, qui ont bien volontiers adhérés au projet. Après les répétitions en taille réelle, vient donc cette année la grande installation. Un temps bien évidemment lié aux cycles naturels, sachant que les champs vont devoir bientôt être libérés pour être rendus à leur vocation première, et à ceux qui les font vivres. La fenêtre de tir est étroite. Depuis quelques jours, des équipes se relaient ainsi, méthodiquement et joyeusement, pour mettre en place cette exposition géante. Plus de 200 balles devraient ainsi être habillées, pour une durée d’environ deux semaines. Dans le sens Les Thilliers/Paris, on devrait voir de tels spécimens jusqu’à Guiry-en-Vexin (Val d’Oise).

Fabien Massin

 

 

Plaquette Saint Clair sur Epte page 3/6 (10 000 exemplaires distribués mai-juin 2011)

 

  L'impartial 16 octobre 2008: "La ville à la campagne "

 

 

Page 46 – jeudi 16 Octobre 2008. L’IMPARTIAL

SAINT-CLAIR-SUR-EPTE > SECOURS POPULAIRE ET PLEIN PH’HART

La Ville à la campagne

Samedi dernier, pour la quatrième année consécutive, des familles d’Argenteuil sont venues prendre l’air et le soleil à Saint-Clair-sur-Epte. Cette année, la visite s’est faite à l’automne et les pommiers n’ont pas été vus en fleurs mais couverts de fruits. Cet événement a lieu grâce à l’action commune du Secours populaire d’Argenteuil, de la municipalité de Saint-Clair-sur-Epte, de l’association du pommier (l’école de peinture de Saint-Clair) et de l’association gisorsienne Plein Ph’Art.

L’activité matinale était réservée à la visite du verger conservatoire et à la cueillette des pommes. Les Argentois ont ensuite participé au pressage des fruits puis à la confection de gelée de pomme et de fruits rouges dans la plus pure des traditions des bassines de cuivre sur trépieds. La pomme a ainsi été le prétexte aux échanges de recettes comme celle du Chanciot, gâteau aux pommes berrichon. L’après-midi s’est déroulée parmi des ateliers créatifs proposés par les associations : moulage de feuilles d’arbres, jardinage, autoportrait, dessin, cuisine. Les visiteurs d’Argenteuil ont profité, ravis, de cette belle journée ensoleillée dans le très beau cadre de la nouvelle salle des fêtes de Saint-Clair-sur-Epte. Chacun est reparti avec des pots de gelée, des gâteaux et des bulbes fraîchement rempotés.

 

 

 

la Gazette, l'hebdo du Val d'Oise. 15 octobre 2008 "La ville à la campagne"

Le Vexin français Vallée de l’Oise

Page 28 – Saint-Clair

La ville à la campagne

Expérience renouvelée pour la quatrième année consécutive, en partenariat avec le Secours populaire, la commune de Saint-Clair-sur-Epte, l’association «  Plein Ph’Art » et  l’atelier du Pommier, l’opération «  la ville à la campagne » permet à de jeunes enfants argenteuillais et à leurs parents de venir découvrir la ruralité du Vexin à travers des échanges culinaires et culturels. Cela a débuté avec la visite du verger conservatoire, la cueillette des pommes, puis une démonstration de fabrication de jus de pommes, grâce à l’utilisation du pressoir avec les pommes ramassées.

Tout le monde a ensuite rejoint la salle des fêtes pour déjeuner. Les participants se sont ensuite attelés à la réalisation de travaux artistiques au cours de sept ateliers, encadrés par les membres de l’association Plein Ph’Art et par les parents.

Tous sont repartis fièrement, après le goûter, avec les œuvres réalisées, durant cette après-midi ensoleillée.

F.G

 

L'Echo Le Régional
Mercredi 24 novembre 2007

 

Le vexin
Saint Clair sur Epte
A l'atelier du pommier, les peintres sont les bienvenus. L'atelier du pommier, c'est le domaine de Pierre Marcel ; Il est situé dans une ex salle de clase jouxtant l'ancienne mairie.

C'est là que se retrouvent tous veux qui désirent peindre, ainsi lors des jours de pluie, les touristes peuvent venir s'initier à la peinture : le samedi matin il est possible d'aller peindre sur le motif et le samedi après midi, les jeunes peuvent venir avec leurs parents entre 14h et 16h30 depuis le 6 octobre.

Sylvie se fera un plaisir de les recevoir. Ici on utilise la peinture acrylique. Quatre cours ont lieu les jeudis, vendredis et samedi.

A l'atelier du pommier, les peintres sont les bienvenus. Un article de mr Demart 

 

L'atelier du pommier à la télévision :
Samedi 8 octobre 2005 à 10h 40 sur FR3
La Ruée vers l'Air
« Pays du Vexin français »
(Val d’Oise / 95)
Réalisation : Bertrand Gauthier
Reportages de Marie-Ange Morges

Bienvenue dans le Vexin français ! En savoir un peu plus

 

 

Revue de presse pour l'évènement annuel "la Ville à la Campagne"  Troisième édition, le 13 mai 2006
Six associations (dont L'Atelier du Pommier") et la commune de Saint Clair Sur Epte organisent une rencontre culturelle et festive entre les habitants du villages, des familles d'Argenteuil et des artistes amateurs et professionnels.

"Journée du printemps" Troisième édition, le 13 mai 2006 à Saint Clair sur Epte.

 

 

  L'Impartial, Jeudi 7 avril 2005 page 3

 

A La Une
Saint Clair sur Epte pour les apprentis peintres de tout niveau
L'Atelier du Pommier fait pouser les vocations.
Sous la houlette du peintre Pierre Marcel, on voit fleurir les idées et les bonnes toiles à Saint-Clair-sur-Epte. Rencontre.

Sous la houlette du peintre Pierre Marcel, on voit fleurir les idées et les bonnes toiles à Saint-Clair-sur-Epte. Rencontre. 

Depuis quelques temps, l'ancienne "mairie école" du village de Saint Clair sur Epte frémit à nouveau des joies de l'apprentissage. Il ne s'agit plus cependant d'apprendre l'alphabet ou les tables de multiplication, mais bien, tout simplement, l'art de se faire plaisir en réalisant une toile. Vingt-quatre élèves découvrent ainsi les joies e la peinture acrylique sous la houlette de Pierre Marcel. Un artiste qu'on ne présente plus à Saint Clair sur Epte tant ses fameuses pommes ont déjà réjoui l'oeil des habitants.

Au bien nommé "Atelier du Pommier", qui est soutenu par la municipalité de Saint Clair sur Epte, on fait de la peinture avec malice : d'abord la maîtrise du sujet à peindre. Puis on le met en scène sans brider son imagination. Et surtout on s'amuse aussi bien avec les images qu'avec les mots, qu'il s'agisse d'illustrer un proverbe ou de détourner un objet d'utilité quotidienne. "Même les natures mortes doivent raconter des histoires " juge le peintre.

C'est ainsi qu'à Saint Clair sur Epte, les raisins se transforment en nuages, le moulin à café trône sur des collines de grains, l'oeuf est affublé d'une fermeture éclair où se pèle comme une pomme. L'oeuf justement, a nourri l'inspiration des apprentis peintres de l'atelier. Au point qu'ils furent tous présentés à l'exposition de printemps de la commune. Pierre Marcel les a ensuite hébergés dans sa galerie du centre-bourg.

Il faut dire que les résultats semblent avoir dépasses les espérances de l'artiste. Des semi-professionnels aux  "débutants complets", les élèves ont rapidement trouvé leur ton et une certaine maîtrise technique.

Parmi les élèves, Elisabeth, Lia et Jacqueline viennent tous les jeudis des environs des Andelys pour suivre les cours. Lia voulait apprendre à dessiner les pommes, elle est finalement devenue la "reine de la grappe de raisins" taquine le peintre. Jean, le Saint Clairois, s'adonne quant à lui à perfectionner les fruits défendus. "je dessine des pommes pour apprendre, explique-t-il. Il parait que dés lors qu'on maîtrise la pomme, on sait tout faire, alors..."

A force d'essais, les élèves sont venus à bout des difficultés et se sont étonnés eux-mêmes. le secret, sans doute c'est que les idées de mise en scène émergent collectivement. "je suis comme un facilitateur", explique Pierre Marcel, qui avoue qu'il n'aurait pas renié certains des concepts trouvés par ses élèves. "Il y a une certaine jubilation à voir les choses se faire, de cette façon, je n'ai pas à les réaliser moi-même. .." plaisante l'artiste. En somme, l'Atelier du Pommier est à son image : le processus de création s'y déroule dans la bonne humeur et celle-ci se transmet ensuite à travers la toile...

(article signé B.R)

.L'atelier du Pommier est né du partenariat entre Pierre Marcel et la commune de Saint Clair sur Epte. Peinture, initiation et perfectionnement à la technique de la peinture acrylique. Séances de 3heures hebdomadaires, au choix jeudi, vendredi, samedi après-midi et samedi matin. Renseignements, en mairie de Saint Clair sur Epte, ou directement auprès de Pierre Marcel au 06 20 98 68 94

 

 

La Gazette, l'Hebdo du Val d'Oise, mercredi 23 mars 2005. Page 15

 

 

 
Cliquer sur cette image pour voir cet article en plus grand 

Vexin Français

Saint Clair sur Epte

Les élèves de l'école du Pommier se lancent.

(premier vernissage des élèves de l'école de peinture lors du marché de printemps)

Après six mois d'existence, l'école de peinture du Pommier fêtait l'arrivée de la saison à travers son premier vernissage dans le cadre du marché du printemps de Saint-Clair-sur-Epte. Les brouillards matinaux précédant les magnifiques journées du samedi et du dimanche ont salué l'arrivée des premiers bourgeons, lors du désormais célèbre marché du printemps de Saint-Clair-sur-Epte. Démonstration de fabrication d'oeufs et de poules en chocolat, présentation de différents systèmes de greffage sur les pommiers et poiriers et enfin vernissage de l'école de peinture communale sur le thématique des oeufs ont agrémenté ces deux journées ensoleillées qui ont délicieusement sortis les visiteurs de l'hiver.

(article signé F.G)

A l'occasion de la fête du printemps, notre première exposition à la ferme du Prieuré de Saint Clair sur Epte


Voir article sur www.vexincom.fr

 

Revue de presse pour l'évènement du 23 avril 2005, "journée du printemps" à Saint Clair sur Epte.

 

A l'occasion de la fête du printemps, notre première exposition à la ferme du Prieuré de Saint Clair sur Epte

Après six mois d'existence, l'école de peinture du Pommier fêtait l'arrivée du printemps au travers son premier vernissage dans le cadre du marché de printemps de Saint Clair sur Epte. Les brouillards matinaux précédents les magnifiques journées du samedi et du dimanche ont fêté l'arrivée du printemps lors du désormais célèbre marché du printemps de Saint Clair sur Epte. Démonstration de fabrication d'œufs et de poules en chocolat, présentation sur les différents systèmes et principes de greffages sur les pommiers et poiriers et vernissage de l'école de peinture communale sur la thématique des œufs ont agrémenté ces deux journées ensoleillées qui nous ont délicieusement sorti de l'hiver

 

 

L'Echo Le Régional Mercredi 29 septembre 2004

 

 

Cliquer sur cette image pour voir cet article en plus grand 

Saint Clair sur Epte

Première expo à la petite galerie

C’est une première dans la petite galerie de la Tourette.

 

Frédéric Lère un peintre tourangeau (il est né à Tours en 1953) a été le premier à exposer dans ce qu’ont peut appeler la plus petite galerie de la région, installée dans la tourette située entre la mairie et l’église. La petite pièce a été joliment restaurée par le peintre Pierre Marcel et accueille sur ses murs une trentaine d’aquarelles de Frédéric Lère réalisées à Saint Clair sur Epte et alentours au cours de la semaine qu’il a passé dans le Vexin. Le sympathique artiste retourne aux Etats-Unis dans son quartier « La cuisine du diable » à New-York où il vivait depuis 1986 avant de passer 3 ans à Genève ;

Frédéric Lère peint sur le motif mais il raconte aussi ce qui se passe autour de l’évènement qui se crée. Chaque tableau suscite en effet des réactions, des commentaires du curieux, qu’il soit petit ou grand.

Frédéric Lère avait fait des études de sculpture à l’Ecole des Beaux Arts avant de ses lancer dans la peinture. De nombreuses personnalité et des élus ont été accueillis par le maire Nathalie Guérin dans le jardin de la mairie, où le verre de l’amitié attendait les visiteurs.

(Légende photos : Frédéric Lère et ses aquarelles du Vexin. La tourette.)

 

 

La Gazette, l'Hebdo du Val d'Oise, mercredi 22 septembre 2004 page 12

 

 

Cliquer sur cette image pour voir cet article en plus grand 

Vexin

La plus petite galerie d’art du Vexin.

La mairie de Saint-Clair-sur-Epte a mis sur pied une exposition dédiée à un aquarelliste inspiré par les paysages locaux. Lieu inédit de cette rencontre : La tourette médiévale du village, ou comment mêler art et patrimoine ;

 

Habitants, artistes et élus du département ne se sont pas trompés sur l’importance de ce petit patrimoine restauré, malgré le faible espace laissé par ses quatre mètres de circonférence. La tourette de Saint-Clair-sur-Epte est devenue lors des journées du patrimoine de ce week-end la plus petite galerie d’art du Vexin.
Cette petite taille n’a pas empêché l’exposition « Le Vexin s’Expose » d’accueillir plus de trente aquarelles du peintre Frédéric Lère.

Ouverture de l’Atelier Ecole

Dans la tradition des carnets de voyages, celui-ci a peint des paysages vexinois dans un rayon d’une vingtaine de kilomètres autour de Saint-Clair-sur-Epte. Plus tôt dans la journée, dans le cadre de la future école-atelier de peinture communale il a expliqué ses techniques, tout en narrant aux premiers élèves les histoires parfois émouvantes de ses aquarelle. Il aura été le premier intervenant de l’école-atelier de peinture dont l’ouverture est prévue début octobre. L’exposition se tiendra jusqu’au 17 octobre.

(signature) Fabrice Guérin.

Légende de la photo : Frédéric Lère met la dernière touche aux quelques aquarelles réalisées sur place, devant des visiteurs qui ont apprécié la rencontre avec le peintre.

 

  

  L'Impartial, Jeudi 16 septembre 2004

 

 

Cliquer sur cette image pour voir cet article en plus grand 

Saint Clair sur Epte

Ouverture de "L'Atelier du Pommier"

la "Tourette" aux artistes.

 

Né d'un partenariat entre le peintre Pierre Marcel et la municipalité saint-clairoise, "l'Atelier du Pommier" va être présenté, samedi 18 septembre, de 10 heures à 16 heures à l'ancienne mairie. (... à suivre)

 

(Légende photos : Les aquarelles de Frédéric Lère vont etre présentées à la "Tourette" à partir de ce week-end.

 Retour sur la page "Atelier du Pommier"

Retour sur le site de Pierre Marcel